Rotary Club de Cotonou Le Nautile
District 9102 - Club N°83742
Voir toutes dates de reunions
info@rcnautile.org - 05 BP 1170 Cotonou - Tel: 94 34 70 70
connect with Rotary
ANNIVERSAIRES
Joyeux anniversaire

Charlemagne d

Pdt Comm. Finance

Messager rapide

Agrandir le chat .
Calendrier des manifestations
Newsletter

Abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire et restez à l'écoute.


Enfants en situation difficile

« enfance en situation difficile » est « tout enfant privé d’un environnement protecteur », cet environnement protecteur pouvant être la famille, mais aussi « l’ensemble des droits de l’enfant tels qu’ils lui sont reconnus dans la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). »

Ce sont aussi des enfants privés d’une protection contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitement ou d’exploitation, y compris l’exploitation sexuelle (article 19 de la CIDE);

C'est aussi les enfants privés du droit à être protégés contre l'exploitation économique et de n'être astreints à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social ;

Enfin, ce sont aussi les enfants en situation de rue ;

Ce sont des enfants  de moins de 10 ans victimes d'abus sexuels, se droguant.

Il est difficile d’avoir des chiffres pour apprécier le nombre d’enfants  vivant dans les rues de La ville de Cotonou. Pourtant plusieurs foyers connus regorgent de ces enfants.   Sur le Bénin, on estime à 800 000 le nombre d’enfants en situation difficile. Cotonou est la ville qui bat le record en la matière. Combien de milliers sont t-ils à Cotonou? Voilà une bonne question !

Toujours est-il qu’on les retrouve, nombreux,  dans plusieurs quartiers de Cotonou comme zongo, Joncquet, Agla, Missebo, le marché de Dantokpa, la Gare des trains, Gbegamey.

Ces enfants vivent en marge de la société et souvent cachés. Ils  sont en général en totale rupture avec leurs familles, car pour la plupart, orphelins, vendus à des fin d’esclavage, en fugue pour cause de maltraitance ou d’abus, abandonnés ou tout simplement en quête d’une sécurité alimentaire (émigrants des zones rurales).

La rue n’est pourtant pas le meilleur cadre d’accueil pour ces enfants car ils y sont totalement démunis et soumis à toutes formes de violences. C’est aussi un contexte

dans lequel ils développent beaucoup de vices (drogue, vols, agressions, prostitution etc.. .).

Ces enfants, en général dorment à la belle étoile et souvent sous intempéries (dans des bâtis en ruine et  abandonnés, des épaves de véhicules, sur des hangars de marchés,  dans des jardins publics etc..). Ils vivent au jour le jour de petits services apportés aux adultes (manutentions, serveuses de bars, domestiques, etc..) ou parfois de  mendicité et  de vols.

Dans la rue, ces enfants n’ont pas accès ni à l’éducation ni aux soins minimum. Ils sont coupés de toute socialisation, ils n’ont pas de plans d’avenir et peuvent à la limite constituer une source d’insécurité à l’âge adulte si rien n’est fait.

C’est un sujet qui nous interpelle tous.

La demande et le besoin d’action est tellement important que notre club a décidé d’apporter sa part de soutien à cette couche vulnérable de la société.

Description sommaire  de  notre action &  objectifs

  • Aider les enfants en situation difficile à se construire un avenir
  • Contribuer à la prise en charge des enfants en situation difficile afin de leur offrir :
    • une formation professionnelle
    • les outils, ouvrages nécessaires à leur formation professionnelle
    • la possibilité de bénéficier de soins médicaux subventionnés
  • sensibiliser ces enfants en situation difficile  sur :
    • les mesures de prévention contre le sida;
    • le paludisme

Les besoins sont si importants que nous ne pourrions prétendre vouloir résoudre tous les problèmes posés. Ci-dessous, nous nous contentons d’énumérer les besoins qui nous paraissent les plus pertinents.

Il faut noter que la plus part des actions qui seront menées contribuerons d’une façon évidente à la prévention de l’insécurité, de la violence et des conflits.

Alphabétisation et éducation de base & Développement Économique et social:

  • Prendre en charge la formation professionnelle de 02 étudiants bacheliers (sur trois années 03 ans) : 2014-2017
  • offrir des kits de fin de formation  à une vingtaine d’enfants apprenants en coiffure, couture, électricité bâtiment... et les aider à s'associer pour former des unités de  production de manière à engranger des revenus pour se prendre en charge financièrement. Leur offrir un soutien et un accompagnement moral pendant les premières années de leurs insertions professionnelles : 2014-2015
  • Equipements en matériels didactiques des centres de formations professionnelles (outils ateliers électricité-climatisation-froid, menuiserie bois, manuels pour alphabétisation)  déjà existants et encadrant  les enfants en situation difficile : 2014-2015
  • Don de fournitures scolaires aux enfants en situation difficile en milieu fermé (centres d'akassato, de Ste Rita…) : 2014-2015
  • Mettre en place avec l'aide des différentes associations encadrant les enfants en situation difficile une unité de production (ferme avicole, cultures maraichers ...)  pour l'autonomie  financière de groupes de jeunes que nous pourrions réunir en coopérative : 2015-2017

Santé de l’enfant

  • Etablir un partenariat avec une clinique   pour la prise en charge subventionnée des enfants en situation difficile qui vivent en milieu ouvert (rues): 2014-2015
  • Don de moustiquaires aux  enfants en situation difficile, précédé d'une séance de sensibilisation aux méthodes  de prévention du paludisme: 2014-2015
  • Séance d'information et sensibilisation  sur les méthodes de prévention sur le sida, les IST et autres endémies: 2014-2015
  • Séance de sensibilisation et d'information sur les  droits des enfants: 2014-2015
  • Mise en place avec les associations  encadrant les enfants en situation difficile, des médecins, des psychologues d'un centre d'écoute des enfants victimes d'abus sexuels (Apessa, etc…): 2014-2015
  • Mise en place avec les associations  encadrant les enfants en situation difficile, des médecins, des psychologues d'in centre de désintoxication des enfants drogués: 2015-2016

Budget

  • 2014-2015 :  FCFA 20.000.000 -  € 30.489,8
  • 2015-2016 :  FCFA 10.000.000 -  € 15.244,9
  • 2016-2017 : FCFA 6.000.000  -  € 9.146,94