Rotary Club de Cotonou Le Nautile
District 9102 - Club N°83742
Voir toutes dates de reunions
info@rcnautile.org - 05 BP 1170 Cotonou - Tel: 94 34 70 70
connect with Rotary
ANNIVERSAIRES
Joyeux anniversaire

Charlemagne d

Pdt Comm. Finance

Messager rapide

Agrandir le chat .
Calendrier des manifestations
Newsletter

Abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire et restez à l'écoute.


Création d’un cadre d’éducation et de santé pour une population démunie

Ce projet fait suite à une de nos actions menée pendant l’année rotarienne 2012-2013, dans le village de Dooké.
Dooké est un village du sud du Bénin situé à 21km de la capitale Porto-Novo dans la commune d’Ifangni. Malgré sa proximité avec la capitale, Dooké est un village dépourvu d’électricité, d’eau et d’infrastructures de base (sanitaires, éducatif adéquat, etc.). C’est aussi une zone qui enregistre un fort taux d’enfants abandonnés ou orphelins. Ces enfants abandonnés à eux-mêmes s’adonnent aux trafics transfrontaliers entre le Bénin et le Nigéria au détriment de la scolarisation. L’unique maternité du village est dans un état de dégradation avancée et dépourvu de matériels médicaux de première utilisation et ce malgré une moyenne mensuelle de 40 accouchements et 240 visites médicales. Les soins de nuit (accouchement et petites urgences se font sous les moustiques et à l’aide d’une lanterne à pétrole). En cas d’extrême urgence, les malades meurent.
Il en est de même pour l’école primaire. Les infrastructures sont dégradées et les élèves travaillent sous intempéries ce qui fait enregistrer des abandons pendant les périodes de pluies.
Selon le registre du centre de santé, un total de 3175 enfants de 0 à 10 ans dont 1075 de 0 à 5ans (en 2012).
Il n’est pas possible de rester insensible à l’état d’abandon des enfants et des besoins en santé de cette population. Nous avons décidé de concentrer nos actions sur la scolarisation de ces enfants et sur la remise en état de la maternité.
Les objectifs de cette action sont multiples :

  • Encourager la scolarisation des filles et des garçons 
  • Supprimer le développement de la délinquance au niveau de ces enfants, ce qui est un facteur important pour la paix ;
  • Réduire l’exploitation des enfants et la maltraitance, car les parents n’ayant pas de moyens sont obligés d’envoyer leur enfants à très bas âge chez des tiers. Ces enfants sont exploités et maltraités ;
  • Réduire la mortalité infantile et la mortalité en couche des femmes ;

Notre action se fera en quatre volets :

  • Volet 1 : Recréer le cadre de scolarisation (réhabilitation des salles de classes) ;
  • Volet 2 : Recréer un cadre santé plus réglementaire (réhabilitation du centre de santé et de la maternité) ;
  • Volet 3 : Fournir régulièrement le matériel manquant aux enfants scolarisés et suivre l’évolution du taux de scolarisation ;
  • Volet 4 : Créer des unités de développement dans les écoles pour permettre aux jeunes et aux femmes du village de développer des activités pérennes et régénératrices de revenus.

Notre club envisage la réalisation des deux premiers volets de ce projet. Un état des lieux a été fait et une fiche de projet détaillée est disponible. Le montant de cette action s’élève à 72.500.000 FCFA (110.500 €s) répartis comme suit :

  • Volet 1 (Recréer le cadre de scolarisation): 55.000.000 FCFA (84.000 €s)
  • Volet 2 (Recréer un cadre santé plus réglementaire) : 17.500.000 (26.500 €s)